Redécouvrir la forêt du Höllbach - La Liberte
Redécouvrir la forêt du Höllbach
Un parcours didactique retrace l’histoire tourmentée d’un massif forestier outragé, puis restauré
Un massif forestier d’une grande diversité.

Singine/Gruyère

 

Le massif forestier du Höllbach, à cheval entre Plasselb et Val-de-Charmey, ne revêt pas seulement une grande importance écologique et économique, c’est aussi une terre d’histoires. Le nouveau parcours didactique aménagé par l’association Maison forestière Hölli retrace le destin mouvementé de ce beau coin de pays, tout en offrant aux promeneurs de nombreuses informations (bilingues) sur la faune et la flore des lieux.

La Maison forestière Hölli? Sauvé de la destruction il y a cinq ans, ce bâtiment sert de point de départ à cette balade d’environ 6 kilomètres. On y accède par la route de Falli-Hölli, au départ de Plasselb. Un petit parking a été aménagé à environ 900 mètres du site, là où la régulation du trafic automobile sur les routes alpestres a mis son veto au transport motorisé.

Déboisé puis reboisé

Construite en 1941 sur une crête rocheuse au-dessus du ruisseau du Höllbach, la maison a longtemps servi de base arrière aux travailleurs forestiers chargés de redonner son lustre à cette terre meurtrie. Car la forêt du Höllbach a pâti, entre le XVIIIe et la fin du XIXe siècle, d’une politique de déforestation systématique. Il s’agissait alors d’aménager des pâturages destinés à l’industrie du fromage, secteur économique ayant revêtu une importance centrale pour le canton de Fribourg, puis d’alimenter les fourneaux de l’industrie naissante.

Mais ce déboisement a provoqué des catastrophes en série: privé de la fonction régulatrice de la forêt, le massif a été la proie des inondations et des glissements de terrain. Cela a conduit, dès les années 1890, à un reboisement progressif. Au milieu du XXe siècle, de nouvelles routes d’accès destinées à l’exploitation forestière ont été aménagées et les torrents ont fait l’objet de travaux de correction.

Le nouveau sentier thématique permet de mesurer le chemin parcouru depuis le massacre de l’ère préindustrielle. On en apprend notamment davantage sur la fonction protectrice de la forêt et sur la faune qui peuple le secteur – comme le grand tétras, dont il ne reste plus qu’environ 500 individus en Suisse.

Au départ, le sentier a été conçu pour répondre aux questions des jeunes participants aux courses d’école hébergées dans la Maison forestière Hölli (qui a enregistré plus de 600 nuitées en 2017). Très vite, il est apparu que les promeneurs plus expérimentés étaient également susceptibles de profiter de cette leçon en pleine nature. Le parcours peut également être emprunté à vélo.

www.forsthaus-hoelli.ch